Menu Content/Inhalt
Une injection pour réparer les os
Un nouveau substitut osseux vient d’être breveté pour réparer les fractures provoquées par un traumatisme, une maladie (arthrose, arthrite…) ou une déficience osseuse telle que l’ostéoporose. Un nouveau substitut osseux vient d’être breveté pour réparer les fractures provoquées par un traumatisme, une maladie (arthrose, arthrite…) ou une déficience osseuse telle que l’ostéoporose. Fabriqué à l'Institut pour les matériaux composites et biomédicaux du CNR (Imcb-Cnr) de Naples, le substitut a été breveté avec Finmeccanica Faenza S.p.a., société issue de l'Institut de la science et de la technologie des matériaux céramiques du Cnr (Istec-Cnr) de Faenza. Le substitut, qui réplique la structure tridimensionnelle de l’os naturel, est injectable soit à l’occasion d’une intervention chirurgicale ou par des voies anatomiques mini-invasives. Il se solidifie en quelques minutes sans produire de chaleur particulière, puis se résorbe avant de stimuler la régénération osseuse. Considéré comme hautement biocompatible, il s’intègre totalement avec l’os d’origine et épargne au patient toute sorte d’allergies.